A Propos

Ils sont trois au sein du Charly Trio : Charly Labinsky (percussions / chant), Félix Clarion (guitare) et Francis Joseph-Rose (guitare basse). Ils proposent une musique originale qui puise aux sources du patrimoine pour recréer, reconstruire : donner à entendre un son nouveau. Bèlè, danmyé, biguine, harmonies jazzy, musique du monde, tout y passe dans un mélange savamment dosé. Le résultat est juste, à la note près et on se laisse emmener loin, dans ce voyage musical « Otantik »…

Trio

Une musique sans frontières, c’est ainsi que Charly Trio rend compte des résonances antillaises, africaines, arabes, indiennes, chinoises, latines, européennes qui sourdent en chacun des membres du groupe. C’est donc une musique décidément ouverte à l’autre.

Mes influences sont hors des a priori. Je refuse de me ranger dans un concept ou un style. Je joue des choses qui me viennent d’un vécu. Quand je pense musique, je pense au monde !, reprend Charly Labinsky…

[Il] fait partie de ces musiciens qui cogitent leur musique. Il y a chez le percussionniste-chanteur une très nette volonté d’inscrire son patrimoine musical, sa contribution, dans une démarche identitaire. Il s’agit, pour lui, de donner à entendre un nouveau son qui puise dans la tradition, mais qui s’ouvre invariablement sur le vaste monde. « Les gens s’imaginent que lorsqu’on s’intéresse aux choses de son pays, cela veut dire que l’on se ferme au monde. Moi je veux dire non ! Et ma musique le dit pour moi », affirme Charly Labinsky. Et le choix de ses musiciens n’est pas anodin.

Félix Clarion est connu pour ses fréquentes collaborations avec Joby Bernabé : il habille de notes les mots du poète. Il est également connu pour être un musicien de théâtre.[…] En ce qui concerne Francis Joseph-Rose, s’il est moins connu du grand public, c’est certainement parce qu’il a surtout évolué dans le milieu du gospel et de la musique religieuse.[…]

La musique, je ne la joue pas tout seul. Il y a la «transpiration» de plusieurs hommes qui jouent ce qu’ils ont emmagasiné dans leur passé. Ils ont eux aussi des choses à dire.[…]

Les commentaires sont fermés